Haute-Vienne : lutter contre la fracture numérique

Haute-Vienne et pour 1 Français sur 5, internet constitue un obstacle ou un sérieux handicap quand il s'agit de remplir les tâches administratives.

Chaque semaine, ils sont plus d'une centaine à venir dans les locaux de cette association de Panazol, en Haute-Vienne, pour s'initier aux mystères d'internet. Tous ont un point commun : leur difficulté à maîtriser l'ordinateur. "On est un peu perdu quand on est tout seul face à son écran", confie une élève de l'association. Il est pourtant devenu incontournable d'utiliser internet pour de nombreuses démarches administratives. "Les grandes administrations sont en train d'enlever les gens et de mettre des machines à la place", explique Jean-Marc Vincent, l'un des formateurs.

Un accompagnement quotidien assuré par des services civiques

1 Français sur 5 éprouve des difficultés à utiliser internet. Il y a donc urgence à former ses exclus des nouvelles technologies et à les aider. La préfecture de la Haute-Vienne, qui a fermé plusieurs guichets pour les remplacer par des points numériques, propose à ses administrés un accompagnement quotidien, assuré par des services civiques. D'ici 2022, la majorité des démarches administratives seront accessibles en ligne.

https://www.francetvinfo.fr/societe/haute-vienne-lutter-contre-la-fracture-numerique_3175105.html